OU COMMENT L’APPRENTISSAGE DE LA DACTYLOGRAPHIE PEUT VOUS PERMETTRE D’ACCOMPLIR BEAUCOUP PLUS AVEC VOS DOIGTS.

Si comme moi, vous passez plusieurs heures par jour à utiliser un traitement de texte et à écrire des courriels et des rapports, un des meilleurs investissements que vous pouvez faire dans votre auto-formation est de vous perfectionner dans l’utilisation de votre clavier et de vos doigts.

Il n’est pas nécessaire de devenir une véritable machine à taper, mais acquérir un bon niveau de dactylographie va vous permettre d’accomplir beaucoup plus dans le même laps de temps.

Si vous tapez à un ou deux doigts, en regardant alternativement votre clavier et votre écran, cet article est fait pour vous.

Savez-vous qu’il existe un très grand nombre de clavier différents ?

Dans la plupart des pays, c’est la configuration QWERTY qui est utilisée. Elle est moins utilisée dans les pays francophones en raison de l’utilisation des caractères accentués.

Ces dispositions trouvent leur origine dans l’utilisation des machines à écrire, dont chaque lettre était frappée sur la feuille à l’aide d’un bras métallique articulé. Il fallait donc éviter que les lettres se coincent l’une l’autre lorsqu’on frappait les touches rapidement. Rien à voir donc avec la position des doigts.

Avec l’informatique, cette contrainte technique a disparu, mais les dispositions principales des claviers sont demeurées.

Il existe toutefois certains claviers optimisés, dont le plus connu est le « DVORAK » (voir illustration ci-dessous). Pour ma part, je ne suis pas persuadé qu’il est utile de se former à ce type de clavier. Cela risque de vous perturber dès que vous utiliserez un autre ordinateur.

 BIEN S’INSTALLER

Règle de base : impossible d’être efficace dans une mauvaise posture.

Commencez par vous installer correctement.

Asseyez-vous sur une chaise ou un fauteuil de bureau (le travail couché est beaucoup moins efficace… si, si….).

Si vous utilisez un ordinateur portable, évitez de vous asseoir dans un fauteuil où vous devrez avoir votre ordinateur sur les genoux. Vos mains seront trop proches de votre corps et vous finirez avec un mal de cou ou de dos à force d’avoir la tête penchée vers votre écran.

Se tenir droit

C’est une réflexion peut-être un peu bête, mais essayer un peu de taper du texte en inclinant au maximum vers l’arrière votre siège de bureau.

Pas évident, non ?

Donc, tenez-vous droit. Cela favorise par ailleurs la bonne circulation sanguine jusqu’à votre cerveau.

Poser les avant-bras sur le bureau

Evitez de garder les bras en l’air pour éviter la fatigue musculaire. Pour cela, positionnez votre clavier à environ 25 centimètres du bord de la table.

Pour savoir si vous êtes bien placé, vos avant-bras doivent reposer sur la table. Vos coudes doivent dépasser légèrement dans le vide.

Positionner correctement vos doigts sur le clavier

Pour cela, il existe un petit truc assez facile. Avez-vous déjà remarqué que certaines lettres du clavier avaient une petite barre en relief ?

Oui ?

Elles sont destinées à repositionner les doigts en cours de frappe. Posez vos doigts comme ceci :

  • Votre index gauche sur la lettre F
  • Votre index droit sur la lettre J

NE PAS REGARDER LE CLAVIER

A terme (et le plus rapidement possible), vous ne devez plus regarder votre clavier lorsque vous dactylographiez.

Imaginez le temps que vous passez à faire glisser votre regard de l’écran au clavier et vice-versa.

Par ailleurs, à chaque fois que vous quittez l’écran des yeux, vous multipliez par 3 ou 4 votre risque de faute de frappe.

COMMENT SE FORMER ?

Internet regorge aujourd’hui de nombreux sites, blogs et autres logiciels totalement gratuits qui vont vous proposer des méthodes d’apprentissage.

Pour ma part, je vous recommande le site suivant : www.typingstudy.com qui est à la fois très complet, et qui propose une méthode qui vous aide en partant de zéro.

Le site est également multilingue, ce qui ne gâche rien.

De manière plus ludique, qui conviendra certainement mieux aux plus jeunes, il existe aussi www.taperplusvite.com, qui propose plusieurs jeux plus ou moins éducatifs pour apprendre à mieux utiliser le clavier.

Il existe également plusieurs tutoriels sur YouTube, mais que je vous recommande moins, car vous n’y trouverez pas le côté « exercices » qui est indispensable à l’apprentissage.

Evidemment, tout apprentissage nécessite du temps.

Je vous recommande de vous y consacrer 5 à 10 minutes par jour. De nombreuses études ont montré qu’un apprentissage régulier était plus bénéfique qu’une grosse séance d’une heure une fois par semaine par exemple.

Evidemment, un grand nombre des lecteurs de cet article ne cliquera même pas sur le lien, et parmi ceux qui cliqueront, la plupart auront abandonné après deux ou trois jours.

Ne soyez pas de ceux-là.

Les plus grands succès viennent de petits pas accomplis jour après jour.

En résumé :

  • Installez-vous correctement
  • Prenez 5 à 10 minutes de leçons en ligne chaque jour (faites-en un défi pour les 30 prochains jours).

Cet article vous a intéressé ? Merci de me laisser un petit commentaire ci-dessous, car cela m’apporte beaucoup de savoir si cela vous aide. Sentez-vous libre de vous inscrire pour recevoir mon livre gratuit « ça passe ou ça casse », dans lequel j’aborde des 3 grandes étapes clés de la vie de votre entreprise, les erreurs à éviter et comment vous y préparer.

Soyez inspirés, soyez inspirants.

J’espère que ces quelques conseils vous auront apporté de la valeur et vous aideront à rendre vos journées plus belles.

Avec reconnaissance et bienveillance.

Inscrivez-vous et recevez notre Ebook GRATUIT : ça passe ou ça casse

Les grandes étapes du démarrage d’une carrière professionnelle réussie. Ce livre aborde des thématiques essentielles comme l’argent, les investissements, les formalités administratives et bien d’autres clés à connaître avant de commencer.

Inscription confirmée ! Consultez vite votre adresse courriel !

Share This